Veste enduro

Veste enduro : Comparatif et avis sur les meilleurs produits avec avis conso

Pour les amateurs de motocross et d’enduro, il est essentiel d’avoir la bonne veste, conçue pour assurer un maximum de confort, de polyvalence et de protection en toute saison.

Pour faire le bon choix, je vous recommande de lire ce petit guide, afin que vous ayez une idée des caractéristiques essentielles que doit avoir une veste d’enduro ou de motocross.

Veste enduro : Promos et comparatifs du meilleur choix


Il convient de souligner qu’il existe également des modèles de vestes très économiques, ce qui est certainement un élément attrayant.
Toutefois, comme il s’agit de vêtements techniques, nous recommandons non seulement de prendre en compte cet aspect, mais aussi d’évaluer soigneusement les caractéristiques du produit.

En fait, rappelons qu’une veste d’enduro ou de motocross est aussi et surtout conçue pour garantir la sécurité du coureur.

GUIDE POUR LE CHOIX DE LA VESTE D’ENDURO :

VERSATILITÉ

Parmi les modèles préférés des cyclistes-amateurs, il y a certainement la veste quatre saisons, qui, comme vous pouvez facilement le deviner, peut être portée sous n’importe quel climat grâce à sa composition particulière.

Il est en effet doté d’évents qui permettent d’abaisser la température interne et est structuré en couches amovibles.
Il s’agit sans aucun doute d’un type de veste de motocross ou d’enduro très confortable et très populaire, mais il est essentiel de garder à l’esprit l’usage qui en sera fait.

Si, par exemple, vous utilisez le vélo spécialement pour les voyages d’été, ce n’est certainement pas la veste qui vous convient. Vous aurez plutôt besoin d’un modèle respirant et léger.

À l’inverse, si vous utilisez le motocross ou l’enduro, surtout en hiver, même à très basse température, vous aurez besoin d’un modèle doté d’excellentes propriétés d’étanchéité.

Le modèle des quatre saisons est donc le meilleur que je ne recommande qu’à ceux qui aiment s’aventurer lorsque les conditions météorologiques ne sont pas extrêmes (ce n’est donc pas la meilleure solution pour un enduro ou un cross addict).

LA PROTECTION ET LA SÉCURITÉ :

Le meilleur conseil que je puisse donner en ce qui concerne les vestes d’enduro et de motocross est de s’assurer que le modèle choisi vous protégera en cas de chute.

Préférez les marques dont les protections sont approuvées conformément à la réglementation européenne et vous voyagerez en toute confiance.

Dans cet achat, ne faites pas un choix basé uniquement sur le prix et assurez-vous que la veste de motocross ou d’enduro choisie présente certaines caractéristiques. Seulement dans les mêmes conditions de sécurité, choisissez le plus pratique.

N’oubliez pas que votre vie n’a pas de prix !
Une bonne veste d’enduro ou de motocross ne peut pas se passer :

des protections sur les points stratégiques (épaules et coudes) ;
des protections dorsales (sac de chameau, souvent acheté séparément) ;
des inserts réfléchissants, pour que le conducteur soit toujours visible des autres véhicules pendant la nuit ;
des poignets, de préférence réglables, afin que les bras soient également couverts en cas de chute.

ESTHETIQUE

L’esthétique a également son importance dans le choix de la bonne veste d’enduro ou de motocross car, depuis toujours, les enduristes comme les fans de motocross se soucient d’une manière particulière (parfois maniaque) de leur style.

Les goûts sont les plus variés, mais la peau est sans doute le choix le plus populaire, car elle ne se déchire pas et ne fond pas en cas de chute sur l’asphalte.

Cependant, je voudrais dire quelques mots sur la nouvelle génération de matériaux synthétiques qui, à ce jour, combinent très bien protection et respirabilité.
Elles sont également moins chères que le cuir et, non moins important, les vestes synthétiques sont le choix des végétaliens.

Veste enduro DAINESE CARVE MASTER – LE MEILLEUR CHOIX

Son prix peut sembler élevé, mais gardez à l’esprit que cette veste peut être utilisée toute l’année, grâce à la présence d’une doublure thermique amovible, que vous pouvez insérer à l’intérieur de la veste en fonction de la température extérieure.

S’il fait très froid, la doublure retient la chaleur, tandis que lorsque la température est élevée, il suffit d’enlever la doublure intérieure et d’ouvrir les aérations, pour avoir une veste légère et respirante.

Cette veste est en Gore-Tex, un matériau à la fois imperméable et très respirant.
C’est une veste très confortable, un élément non négligeable pour le motard qui aime se sentir libre dans ses mouvements.

C’est pourquoi Dainese utilise un tissu extensible qui est moulé sur le corps du cavalier, en particulier
lorsque la veste est portée sans la doublure intérieure.

Les manches sont munies de boutons de fermeture et peuvent être serrées au poignet, ce qui les empêche de déranger le conducteur en battant des ailes pendant la conduite.

La coupe de la veste peut également être ajustée en fonction du corps et des vêtements portés, grâce à la présence d’un cordon de serrage.
Un niveau de sécurité élevé

La veste Dainese offre des protections approuvées selon les normes européennes EN 162.11 sur les coudes et les épaules, amovibles et lavables.
Il est également possible d’insérer une protection dorsale homologuée au dos de la veste, au niveau de la zone lombaire et l’enduriste ou le crossiste peut choisir celle qui lui convient le mieux.

Pour son usage spécifique, une veste enduro qui se respecte doit également être très confortable à porter, c’est-à-dire qu’elle ne doit en aucun cas entraver la liberté de mouvement du conducteur.

C’est pourquoi Dainese a prévu la présence d’un tissu extensible qui s’adapte bien au corps du cavalier, une caractéristique importante qui est plus évidente lorsque la veste est portée sans la doublure intérieure.

Veste enduro ACERBIS ONE

La veste Enduro a une ligne nettement sportive, compacte et extrêmement confortable.

Ses intérieurs sont rendus respirants grâce à la doublure en maille, et la présence d’un cordon de serrage permet un ajustement parfait à la taille et à la hauteur du bassin, réglable par Velcro.

Il est compatible avec l’utilisation de protections et, en détachant les manches à l’aide de fermetures éclair spéciales, il peut devenir un gilet.
Cette veste Enduro comporte cinq poches, dont trois à l’avant, une large à l’arrière et une à l’intérieur, cette dernière étant très confortable pour y attacher documents et portefeuille.

Il est également équipé d’inserts réfléchissants, pour une meilleure visibilité.

Veste enduro AXO ENDURO CROSS/ENDURO STONE JACKET

Il s’agit d’une veste d’enduro innovante et pleine de particularités, car, en plus d’être fabriquée en tissus techniques de haute résistance et hydrofuges, tous les matériaux utilisés, y compris les doublures intérieures, sont totalement antibactériens et anti-transpirants.

Il dispose également de manches et de volumes amovibles et ajustables, ainsi que de grandes et confortables poches pour les objets.
La veste Axo Enduro Stone est complétée par des patchs réfléchissants pour être plus visible pendant le voyage et le système d’ancrage du pantalon.

Comparatif des meilleurs veste enduro ktm

Comparatif des meilleurs veste vtt enduro

Comparatif des meilleurs veste enduro acerbis

Comparatif des meilleurs veste et pantalon enduro

Comparatif des meilleurs veste enduro red bull

Comment choisir la veste enduro la plus sûre ?

Irving Schott l’a inventé en 1928 et, un quart de siècle plus tard, Marlon Brando a fait de sa popularité un phénomène mondial. Je parle de la veste enduro en cuir, qui fêtera l’année prochaine son 90e anniversaire.

À la fin des années 20, les motocyclettes étaient de plus en plus populaires. Et Irving Schott était à la recherche de repères pour le design d’un nouveau blouson en cuir spécifique à la moto. Le fils d’immigrants russes et de propriétaires d’usines a emprunté des idées aux vêtements d’aviation de l’époque, en les combinant avec une ouverture frontale de style lancier d’antan et en y ajoutant un peu de technologie moderne sous la forme d’une fermeture éclair.

Le résultat – la veste enduro Perfecto, qui a résisté à l’épreuve du temps pour devenir l’un des vêtements les plus emblématiques du XXe siècle, comme sa bien-aimée par les motards, détournée par Hollywood, et dupliquée par les designers.

Cuir contre matériaux synthétiques

À l’ère des textiles technologiquement avancés, les vestes en cuir sont-elles encore viables ? La réponse courte est oui.

Le cuir est unique, au sens propre du terme. Même la façon dont nous mesurons son épaisseur en onces n’est pas conventionnelle. Prenons par exemple un blouson de moto bien connu, porté par la patrouille routière de Californie, fabriqué à partir d’un cuir lourd de qualité compétition pesant environ 3,5 onces. En ce qui concerne l’épaisseur, cela correspond à 1,4-1,5 mm. Soit dit en passant, les fabricants donnent invariablement des poids et des épaisseurs approximatifs car le cuir est un produit naturel, de sorte qu’aucune peau n’est identique à une autre.

En ce qui concerne la durabilité, le cuir et la protection personnelle vont de pair depuis 300 avant JC. Il est vrai qu’un cuir de vélo n’aura pas, dans des circonstances normales, à protéger son porteur d’un agresseur armé. Cependant, sa capacité à épouser les contours du corps et à protéger son porteur est aussi importante aujourd’hui qu’il y a plus de 2000 ans.

Épaisseur et durabilité

Il existe toutefois une règle empirique à appliquer lorsqu’on envisage de se procurer une veste enduro et, pour le dire simplement, plus elle est épaisse, mieux c’est. Comme mentionné précédemment, l’épaisseur est généralement liée au poids et le poids se traduit directement par la capacité du cuir à résister à l’abrasion.

Les vestes en cuir léger sont élargies de 1 mm d’épaisseur (2,5 oz), ce qui les rend supérieures à une chemise ou à une polaire et vous permettra de sauver votre peau en un rien de temps. Le poids d’un bon cuir est de 1,2 mm pour un usage général. Bien que cela ne semble pas être une augmentation importante, l’épaisseur supplémentaire se traduit par une résistance à l’abrasion plus longue.

Enfin, le poids lourd, également appelé poids professionnel ou poids de course, a généralement une épaisseur d’environ 1,4 mm (3,5oz et plus) et offre les meilleurs temps de glisse. Cette affirmation n’est qu’une généralisation, car d’autres facteurs tels que la construction, les coutures, le processus de tannage et la finition jouent tous un rôle dans l’intégrité du produit fini.

Étiquetage de sécurité

Aujourd’hui, les vêtements de moto en cuir, qui recouvrent les vestes, les pantalons et les costumes d’une seule pièce, sont soumis à des tests de destruction spécifiques pour déterminer s’ils sont adaptés. Ces tests comprennent la résistance à l’abrasion, la résistance aux chocs contre un objet pointu et la résistance à l’éclatement. Par conséquent, si vous voyez une étiquette à l’intérieur d’une veste en cuir portant la marque CE ou AS, vous savez que vous êtes entre de bonnes mains.

Le sigle CE fait référence à la Conformité européenne, ce qui signifie que le vêtement est conforme à une norme de sécurité européenne. Ces initiales sont accompagnées d’un code de confirmation de sécurité qui donne des détails sur les tests passés et indique à quelle partie du corps il se réfère. Ce code commencera par les initiales EN. Prenons par exemple la norme EN1621-1:2003. Le 1621 signifie qu’il est spécifiquement conçu pour les motocyclettes ; 1 indique le niveau de test du blindage et 2003 illustre la date de mise en œuvre de la norme.

Malheureusement, vous ne verrez pas ce label de sécurité sur un blouson de moto en cuir de fabrication américaine, à moins que le blindage n’ait une source distincte. Le marquage CE ne se trouve que sur les vêtements testés en Europe, alors que l’AS est l’équivalent du gouvernement australien.

Il est juste de souligner que les fabricants légitimes de vêtements de moto en cuir de qualité aux États-Unis adhèrent à leurs propres normes internes strictes de test et de qualité. Il n’y a donc aucune implication d’une qualité inférieure due à un manque d’étiquette de test de sécurité.

Tests d’armure

Les tests de blindage se font selon un système à deux niveaux. Pour qu’une pièce de gilet de protection passe le niveau 1, la force maximale transmise doit être inférieure à 18 kN, sans qu’aucune valeur ne dépasse 24 kN. Ce chiffre est la norme pour les genoux, les hanches, les coudes et les épaules.

Comme on peut s’y attendre, le niveau suivant augmente la mise en jeu concernant la force de l’onde de choc autorisée à travers le protecteur. La force maximale transmise au niveau 2 doit être inférieure à 9 kN et aucune valeur ne peut dépasser 12 kN. Si vous cherchez une protection dorsale, le blindage doit avoir subi un test de niveau 2.

Bien que ce type de normes ne soit pas réglementé aux États-Unis, de nombreux circuits de course dans le pays adoptent officieusement les protocoles CE/EN comme norme de sécurité minimale pour les équipements de course.

Les normes de sécurité sont un bon début, mais elles ne testent que des parties spécifiques de la veste et non le vêtement dans son ensemble. À moins de faire descendre quelqu’un de l’arrière d’un pick-up en portant une veste de test, c’est évidemment une tâche difficile.

Étanchéité à l’eau et au vent

La protection contre les chocs et l’abrasion étant assurée, vous vous demandez peut-être comment le blouson en cuir se comporte en matière de protection contre les intempéries. Il est important de se rappeler que le cuir est un produit naturel et que s’il n’est pas traité, il va fuir comme un tamis. C’est la raison pour laquelle les fabricants surveillent de près leurs processus de tannage, de préparation et d’application.

Le cuir peut être hydrofuge, mais pas imperméable. La plupart des cuirs protègent de la pluie, mais soyez las d’un fabricant qui prétend qu’une veste enduro en cuir est 100% imperméable.

L’imperméabilisation au vent est, je suis heureux de le dire, une toute autre affaire. Un cuir pleine fleur de bonne qualité offre une excellente protection contre le vent. Demandez à n’importe quel pilote de Sopwith Camel !

Trouver la bonne taille

Il est possible d’atténuer tout problème potentiel si vous savez ce qu’il faut rechercher lorsque vous êtes à la recherche d’une veste de moto. La première chose à savoir, c’est la coupe. Cela peut sembler évident, mais c’est plus important que nous ne le pensons.

Tenez compte du fait que les tailles européennes et américaines peuvent différer lors de commandes en ligne. Il est toujours bon de demander au fournisseur les mesures réelles en pouces plutôt qu’en centimètres pour une meilleure conversion et assurez-vous de vérifier la politique de retour.

Une veste spécifique à la moto n’est pas un article de mode ; son but premier est de se placer entre le conducteur et la route. Elle ne peut pas le faire si elle est trop lâche, si elle remonte ou si elle est si serrée qu’elle crée des points de pincement qui risquent d’éclater au moment de l’impact.

Lorsque vous essayez une veste, portez le type de vêtement avec lequel vous roulez normalement et souvenez-vous qu’un bon cuir finira par s’adapter à la forme de votre corps et se déformera légèrement.

L’armure intégrée est bien sûr importante. Théoriquement, vous la trouverez dans tous les points de contact potentiels tels que les coudes, les épaules et le dos. Que vous les ayez toutes ou pas du tout dépendra du style et du prix.

Certaines armures sont placées dans des poches, d’autres peuvent être cousues. Pour qu’elle fasse son travail, elle doit rester en place. Testez la en mettant la veste et en vous déplaçant à l’intérieur. Ce test permettra de déterminer si l’armure reste à sa place et donnera également une bonne indication du niveau de confort.

Construction de la veste et fixations

La méthode traditionnelle de fixation des éléments constitutifs d’un cuir est la couture, et il est donc logique que celle-ci soit particulièrement robuste sur une veste de moto. L’idéal est de vérifier que les coutures ne sont pas superposées ou triples. Les normes industrielles pour ce type de blouson en cuir suggèrent 11 à 14 points de couture pour chaque course de 5 cm.

Séparez les coutures. Si les trous dans le cuir s’allongent ou si le fil s’étire, c’est que le cuir est de mauvaise qualité. Un autre indicateur de la mauvaise qualité d’un blouson est le fait qu’il soit composé de plusieurs panneaux différents : il est plus facile de fabriquer des panneaux plus petits à partir de chutes plutôt que d’utiliser des coupes de peau plus importantes. D’une manière générale, plus le nombre de panneaux est élevé, plus le risque de défaillance en cas d’accident est élevé. Les coutures éclatées sont les défaillances les plus fréquentes des vestes de moto.

Fixez la fermeture éclair jusqu’en haut. Se déplace-t-elle librement et se sent-elle en sécurité ? Se sépare-t-elle facilement en bas ? N’oubliez pas de vérifier les fermetures des poignets et des poches. C’est particulièrement important s’il y en a une autour de la taille pour la relier à un pantalon assorti.

Enfin, essayez autant de cuirs différents que possible. Lorsque vous aurez enfin trouvé le “bon”, vous le saurez, car votre corps émettra un soupir audible.

Options de haute visibilité

Bien qu’il existe une loi non écrite imposant que les cuirs de vélo soient noirs, il convient de noter qu’il est possible de jouer la carte de la sécurité avec une visibilité accrue.

Vous ne trouverez pas de veste de style cruiser comme celle-ci, mais la foule des cyclistes sportifs semble bien couverte dans le département haute visibilité. Les vestes comme l’AGV Sport Dragon, la Cortech Latigo et l’Alpinestars GP Plus sont toutes en noir Henry Ford, avec des rayures ou des insertions haute visibilité. Si vous souhaitez toutefois vous mettre en valeur, il n’y a pas beaucoup de choix, mais le Sanctuaire des icônes vous permettra d’illuminer la nuit.

Combinaisons en cuir une pièce

Malgré la polyvalence d’une combinaison veste et pantalon en cuir, beaucoup considèrent les avantages supplémentaires en matière de sécurité des combinaisons en cuir d’une seule pièce.

Une combinaison monopièce correctement ajustée offre une meilleure couverture en cas de glissement, ce qui signifie également que le gilet pare-balles est moins susceptible de bouger lors d’un impact.

L’homme porte des peaux tannées pour se protéger depuis des millénaires et pour d’excellentes raisons. Les motards d’aujourd’hui ont un vaste choix de styles, de niveaux de protection et de gammes de prix parmi lesquels choisir.

Une alternative au cuir

Et si l’aspect du cuir est important, mais que vous n’êtes pas à l’aise avec un produit animal ? Heureusement, certains fabricants ont lancé une gamme d’équipements de moto respectueux du végétalisme.

Un petit avertissement : il ne s’agit pas de faux cuir, d’aspect cuir ou de vestes enduro en PVC. Il s’agit de vêtements de mode, qui ont tous la résistance à l’abrasion du salami en fines tranches.

Bien que le choix de vestes spécifiques aux motos soit loin d’être vaste, il existe quelques produits qui font l’affaire. Si vous recherchez une veste végétalienne qui résiste au grand air, la veste Icon Oildale pourrait vous convenir.

Selon les fabricants, il s’agit d’une “toile cirée enduite d’une couche de patrimoine”. La “finition vintage” continue d’évoluer, ce qui est une autre façon de dire qu’elle est plus belle avec l’âge, comme le cuir véritable. Il est livré avec une épaule coudée D30 et une armure dorsale, de fabrication britannique, de qualité militaire, avec un rembourrage absorbant les chocs.

Si c’est une combinaison d’équitation que vous voulez, alors les choix sont réduits à un seul : la combinaison A51-RR Evolution du fabricant suédois Alien Moto. Cette combinaison d’une seule pièce a été fabriquée en sept ans et, selon les fabricants, non seulement elle ressemble à du cuir, mais elle le surpasse considérablement !

Tout comme l’Icon, bien qu’aucun fait et chiffre précis ne soit disponible concernant la résistance à l’abrasion, le A51 possède la norme la plus élevée (niveau CE 2) en matière d’armure au niveau du dos, des épaules, des coudes, du coccyx, des hanches et des genoux.

Entretien de votre veste

Il va sans dire que pour conserver la qualité et les propriétés protectrices de votre cuir, tout en assurant sa souplesse, il va falloir l’entretenir.

Pour le nettoyage de routine et l’élimination des insectes, faites un léger lavage à l’eau chaude savonneuse. Une fois que le cuir a séché naturellement, appliquez une lotion pour nourrir le cuir. Enfin, frottez avec une solution imperméabilisante. Abordez les petites surfaces à la fois et faites particulièrement attention aux zones autour des fermetures éclair et des coutures.

Si vous aimez le cuir et que vous aimez rouler en hiver, vous avez peut-être envisagé la possibilité de trouver une veste en cuir chauffée. Malheureusement, il n’a pas été possible de trouver une telle bête, car les vestes enduro chauffées sont généralement à base de textile.

Cependant, des gilets et des doublures chauffants sont facilement disponibles et sont idéaux pour être portés sous la veste. Ils sont dotés d’une alimentation électrique sous forme de piles ou, plus communément, d’une prise pour la prise de courant de votre moto.

Outre les détails spécifiques concernant les aspects de sécurité, le meilleur conseil pour choisir une veste enduro en cuir est simple : prenez votre temps et essayez-en le plus grand nombre possible. N’oubliez pas que le cuir est unique, alors trouvez celui qui vous convient le mieux.